Pourquoi faut-il s’inquiéter de l’entrée en vigueur de ce décret relatif à la conservation des données de nature à permettre l’identification de toute personne physique ou morale ayant contribué à la création d’un contenu mis en ligne

PDF - 379.1 ko
LCEN
caractérise la suppression de la notion de correspondance privée pour le courrier électronique, et l’obligation faite aux hébergeurs de censurer tout contenu dérangeant sur simple demande d’un tiers, en dehors de toute décision juridique.

LCEN : Lois sur la confiance numérique : Projet de décret portant application de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, et relatif à la conservation des données de nature à permettre l’identification de toute personne physique ou morale ayant contribué à la création d’un contenu mis en ligne

Pourquoi faut-il s’inquiéter de l’entrée en vigueur de ce décret qui ne semble impliquer que les professionnels du net, fournisseur d’accès internet et hébergeurs, et qui leur fait obligation de garder de chaque pratique initiée, par vous, sur le net, des informations d’ordre privé et ce pendant un an minimum.

Il s’agit d’un décret visant à élargir le nombre de données liées aux contenus en ligne, et que devront conserver durant un an tous les professionnels de l’internet, mais qui concerne avant tout vos informations personnelles.

Parce que justement ces informations sont d’ordre privé, et que l’on sait très bien que les personnes ayant des intentions vraiment malfaisantes, vont utiliser tous les outils disponibles pour préserver leur anonymat.

et parce que la quantité comme la nature des données à conserver, ne peuvent que nous pousser à nous interroger sur l’avenir de notre liberté d’expression.

Nous n’avons rien à cacher, mais devons, pour cela, accepter que soit tracées. toutes les actions que nous effectuons sur la toile. La liberté d’expression est l’une des bases de notre société et elle ne saurait pour quelques raisons que ce soit être remise en cause.


Cat & Sorcière , le 1er/06/2008 (dernière modif : 21/02/2009)